PartageShare on Facebook19Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Aujourd’hui, je vous propose d’en savoir un peu plus sur cette belle matière qu’on retrouve dans toute sorte de bijou : l’argent !

Une once de chimie, et quelques grammes d’histoire pour commencer

L’argent est un élément chimique. C’est un métal précieux (qu’on appelle aussi argent métal), et parmi les plus anciens. Le nom scientifique « argent » provient du grec, et signifiait à l’origine « blanc étincelant ». On utilisait déjà l’argent en Egypte vers 3500 avant J-C., en guise de monnaie, sa valeur étant alors plus forte que l’or. L’extraction de l’argent ne date donc pas d’hier, et n’a cessé de s’intensifier avec les siècles: la découverte du nouveau monde au XVe siècle et des filons présents au Pérou, en Bolivie ou au Mexique (le plus gros producteur), ont fait exploser la production mondiale. D’autres filons ont ensuite vu le jour partout dans le monde, leur exploitation s’étant accélérée de façon spectaculaire par les progrès technologiques du siècle dernier . En 2008, la production d’argent s’élevait à près de 24 000 tonnes !

La consommation d’argent a elle aussi augmenté massivement (pour des usages divers), et tend aujourd’hui à dépasser la production. C’est la matière première la plus utilisée (après le pétrole)! Le niveau des réserves d’argent s’affaiblit, ce qui en fait un métal qui se raréfie progressivement…

L’argent est surtout extrait de mines,  mais aussi de mines de plomb, de zinc, de cuivre, ou d’or. On en trouve a l’état natif (donc sous forme de métal) comme dans des composés (par exemple, des alliages du type électrum, soit un mélange d’or et d’argent).

 

L’utilisation de l’argent en bijouterie

On considère qu’un tiers de la production d’argent est consacrée à la joaillerie et à l’orfèvrerie. Ici, l’argent est utilisé à l’état pur (argent massif), mais aussi comme métal de recouvrement. Sa malléabilité en fait un métal de choix pour les bijoutiers, qui peuvent ainsi concevoir facilement toutes sortes de pendentifs, colliers, bracelets, boucles d’oreille et autres bijoux très fins. Il reste plus dur que l’or, mais plus mou que le cuivre.

Les bijoux sont souvent réalisés à partir d’alliages en argent (alliage argent et or notamment). Certains sont réalisés entièrement en argent et revêtus d’une couche de rhodium. L’argent est aussi employé en plaquage, la couche déposée est alors indiquée en micron (minimum 10 microns).

La teneur en argent des bijoux est indiquée en proportions pour 1 000. En bijouterie, la teneur la plus fréquente est de 925 (pour 1 000): cela signifie que l’alliage du bijou contient 92,5% d’argent pur. Vous l’aurez compris, plus on approche de 1 000, plus on est proche de la pureté du métal! Ainsi, un poinçon 925 sur votre collier est un gage de qualité.

 

Le travail de l’argent en bijouterie : de la matière au bijou !

Mais comment est fabriqué un bijou en argent? C’est un travail qui se compose de plusieurs étapes.

Tout d’abord, il faut obtenir un lingot, en faisant fondre de l’argent et en le coulant ensuite dans un moule en forme de lingot.

Puis, avec une lamineuse, on aplanit le lingot en une plaque d’une épaisseur déterminée: cette plaque servira de base de travail pour la création du bijou. Le bijoutier, à l’aide d’une scie, découpe ensuite la plaque d’argent selon la forme désirée. Il peut aussi utiliser une machine pour créer des demi-sphères creuses.

Le bijoutier va réaliser également un travail de forge: il s’agit de marteler le métal à froid, pour lui donner sa forme et de la solidité.

Vient ensuite l’étape indispensable de la soudure du bijou. Il s’agit en fait de réaliser ce qu’on appelle un brasage à l’argent : c’est la technique qui consiste à assembler des pièces d’argent massif en les mouillant avec de la brasure d’argent, un alliage d’argent et de cuivre (donc un métal moins pur que l’argent travaillé pour fabriquer le bijou).

Concrètement, le bijoutier va donc disposer les pièces en argent à assembler, et déposer de la brasure à la jointure. Il ajoute un liquide qui permet d’éviter l’oxydation de la brasure, et chauffe ensuite les pièces à l’aide d’un chalumeau. Lorsque les pièces sont soudées, elles sont plongées dans un mélange d’eau et d’acide sulfurique, pour éliminer les résidus de soudure et les traces d’oxydation. Il existe d’autres méthodes, comme le mélange de savon abrasif et de petites billes en acier.

Dernière étape : le bijou est poli, pour rendre à l’argent tout son éclat.

Vidéo de la fabrication d’un anneau en argent :

 

Enfin, le bijoutier y appose leur poinçon (sur des bijoux pesant plus de 30g) pour certifier la pureté et la garantie. Lors d’un prochain sujet, nous tenterons de vous expliquer avec un résumé simple les informations importantes sur les poinçons !

Et après tout ce travail… le bijou se retrouve enfin à votre cou !

collier double coeur en argent

Collier double coeur en argent

 

Ça y est, vous savez tout sur ce que cachent vos bijoux en argent !

 

Taggé sur :        

2 thoughts on “Tout savoir sur l’argent : des minerais… à vos bijoux !

  • 6 mai 2015 à 20 h 39 min
    Permalink

    Super intéressant cet article!
     » j’aime « 

    Répondre
    • 7 mai 2015 à 11 h 46 min
      Permalink

      Merci Greg! N’hésite pas à partager l’article à ceux que ça pourrait intéresser !

      Répondre

Répondre à Camille Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>